Ecole de cinema, le miroir aux alouettes gare aux écoles non reconnues.

Votre enfant souhaite après son bac, faire une ecole de cinema pour obtenir un diplôme dans un métier de l’audiovisuel, attention.

Nombre d’écoles ne sont pas reconnues par l’état et sont donc non diplômantes et très onéreuses à l’année.

Ecole de cinema, du rêve au cauchemar.

Ecole de cinema

Pour intégrer une ecole cinema, il est fortement conseillé d’avoir déjà un pied dans sa passion.

Vous pouvez avoir passé un bac audiovisuel ou même un BTS audiovisuel.

Les écoles recrutent toute sorte de public, mais vous devez savoir avant de vous inscrire vers quelle spécialité vous souhaitez vous tourner.

Il vous suffit de regarder le générique de fin d’un film pour voir le nombre de personnes qui travaillent sur un seul film.

Au niveau des équipes techniques, vous avez celle de l’image, celle de la photo puis le son. Des métiers de production, post production, écriture…

L’ecole cinema propose un très large choix de carrière.

Ecole et cinema, est-ce vraiment compatible ?

Ecole de Cinéma

Comme tous les métiers qui touchent à l’art, l’école semble être un carcan peu propice à la liberté d’expression.

C’est ici qu’intervient la différence entre les écoles reconnues et les privés.

Devenir réalisateur ne s’improvise pas. Vous devez savoir placer une caméra, connaitre le montage, le son, tous les corps de métiers afin de pouvoir réaliser votre rêve. Méfiez-vous des écoles qui vous laissent la liberté de ne pas suivre tous les cours.

De celle qui vous promet de respecter votre intégrité artistique.

Ecole et cinema sont partenaires pour faire de vous un artiste complet. Regardez les réalisateurs, ou bien les producteurs ou monteurs qui sortent de la Fémis.

La fémis est sans aucun doute la plus célèbre des écoles de cinéma.

Son concours d’entrée est l’un des plus rigoureux, et l’enseignement donné là bas est l’un des meilleurs. On ne compte pas les récompenses obtenues par des artistes sortant de la Femis. En outre, vous aurez le privilège d’avoir des cours avec des personnes publiques.

Revenues quelques années plus tard dans l’ecole de cinema qui les a vus éclore, elles viennent à leur tour transmettre leurs passions à de nouveaux étudiants.